Villes classées " de la Réforme" en Autriche

Les villes classées " Cités de la Réforme" pour 2017 en Autriche sont :
Graz, Klagenfurt, Villach, Steyr, et évidemment Vienne.



Vienne:
Exceptionnel, en 2017:  ( entre-autres),  l'original de la Confession d'Augsbourg remise à Charles Quint et un des 3 exemplaires des 95 thèses de Luther seront exposés au  Wiener Museum pour le  jubilé des 500 ans de la Réforme, donc accessibles au public ( exposition " Wien stadt der Reformation und des Humanismus"  de février à mai 2017).
Tout l'historique sur : www.reformation-cities.org/cities/wien

Steyr:
Au Moyen-âge déjà Steyr fut une ville refuge pour les Vaudois et plus tard ( 15ème et 16ème siècle) pour les anabaptistes, deux communautés tristement persécutées.
Au temps de la Réforme Steyr est la deuxième plus grande ville d'Autriche, riche par son commerce et le travail du fer. En 1600 Steyr est une ville quasi totalement protestante.
Mais vient la Contre-Réforme, et les protestants d'Autriche seront comme ceux de Hongrie, des actuelles Slovénie et Tchéquie ,  contraints à la clandestinité, à l'abjuration ou à l'exil. C'est le déclin de la ville et la ruine de son industrie lourde.
Au moment de l'Edit de tolérance de Joseph II en 1781 il n'y a plus de protestants à Steyr.
En 2017 Steyr évoquera son passé protestant par:
- la création du " Themenweg, Reformation in Steyr"
- l'exposition exceptionnelle des registres de baptèmes du 16ème siècle.
- des concerts pour mettre à l'honneur et  faire (re)découvrir les oeuvres du célèbre ( mais méconnu) organiste et facteur d'orgues de Steyr, Paul Peuerl ( 1570-1625)

On peut écouter des oeuvres de Paul Peuert en ligne sur Youtube: cliquer ici
Historique sur : www.reformation-cities.org/cities/steyr

Klagenfurt, Graz et Villach
Trois villes où nous retrouvons Primoz TRUBAR , le réformateur que les participants au voyage 2011 de notre Association ont pu découvrir en Slovénie.

La proximité de la Slovénie entraîne un échange des protestants au-delà des frontières linguistiques. Les états provinciaux ( Carinthie, Styrie) participent même financièrement à l'impression de la traduction du Nouveau testament par Primoz Trubar.
N.B. un exemplaire a été vu par notre groupe à Ptuj à la bibliothèque  du monastère  et  la visite du "Moulin de Trubar" , lieu de naissance du réformateur , actuellement transformé en "musée vivant" a  marqué les participants.

-
Villach est de nos jours un centre du protestantisme en Carinthie.
On y verra un des monuments protestants les plus connus de Carinthie, une chaire de 1555

Tout l'historique (en allemand ) pour 2017 sur www.reformation-cities.org/cities/villach

- Klagenfurt: a été reconstruite comme "ville protestante" après l'incendie qui l'a entièrement détruite en 1514, puis connut la contre-réforme...
Histoire curieuse et intéressante sur
www.reformation-cities.org/cities/klagenfurt

De nos jours  la vieille ville garde le plan et les bâtiments du 16ème siècle avec ses maisons à arcades et il existe des paroisses protestantes dans la ville dont l'origine est évidemment postérieure à l'édit de tolérance de 1781. Située près du Wörther See,  Klagenfurt est une ville très touristique : la capitale régionale de la Carinthie  mérite vraiment le détour.

- GRAZ:  le protestantisme s'installa à Graz avec Hans Ungnad von Sonnegg ( 1493-1564) , qui quitta Graz pour Wittenberg , rencontra Philipp Melanchton et soutint Primoz Trubar.
Graz fut le seul endroit en Styrie où des théologiens protestants pouvaient être ordonnés. Joseph KEPLER ( 1571-1630) enseigna les mathématiques à"  l'école évangélique " de 1594 à 1600.

De nos jours il existe 5 églises protestantes à Graz.
Le centre historique de la ville est classé à l'Unesco.
C'est la 2ème ville d'Autriche et la capitale de la Styrie  aux monuments exceptionnels.
Pour 2017 , consulter en allemand ( traduction en français non disponible) :
www.reformation-cities.org/cities/graz


Lundi 8 Février 2016
Lu 223 fois