Patrimoine français venu d'Orient, des idées de visites.

Mois de vacances et de découvertes....
- " Si vous pouvez, arrêtez-vous à Valence cet été" , avons nous écrit dans la page doc N°6 en préparation pour notre voyage en Arménie au printemps 2019 ( Toutes les pages doc sont consultables dans la rubrique " Prochain voyage) Pourquoi Valence ?
Pour visiter le CPA ( centre du patrimoine arménien)
- aujourd'hui nous vous proposons de (re)découvrir 3 autres lieux du patrimoine français très liés à l'Arménie.



I. GERMIGNY  des Prés près d'Orléans, son église, ses mosaïques.
      ( voir photo)
Germigny- des-prés est une petite commune d'environ 500 habitants.
Son église toutefois est l'un des monuments les plus visités du Loiret.
Elle présente d'évidentes analogies avec la cathédrale d'ETCHMIADZINE, 
 le "vatican" arménien,plus d'infos: cliquer ici 

Pourquoi en France une réplique de la cathédrale d'ETCHMIADZINE ?

L'église de Germigny a été consacrée en 806 et bâtie sur le modèle de la chapelle palatine d'Aix la Chapelle.
Son plan a été dessiné par Odo le Messin, bâtisseur sous Charlemagne originaire d'Arménie.
Comme d'autres bâtisseurs, il faisait partie d'une délégation dépêchée par le Calif de Bagdad et dirigée par un Arménien.

Bien sûr, au cours du temps des extensions, des modifications furent rendues nécessaires, notamment lors du passage de prieuré à église paroissiale ( 12ème siècle), mais aucune d'entre elles n'a porté atteinte à l'intégralité du monument de 806 toujours visible aujourd'hui.
Son plan central est un carré de 10 m de côté auquel s'ajoutent pour les besoins de la liturgie byzantino-arménienne 4 absides axiales saillantes complétées à l'Est par 2 absidiales, le tout s'inscrivant dans un cercle.

 



Grâce particulière,  sérénité, chaude et douce lumière diffusée à l'intérieur par ses vitrages d'albâtre....

Donc aucun doute possible sur les sources au 9ème siècle d'Odo le Messin :
l'architecture religieuse arménienne





N.B. Ce printemps 2019 nous  trouverons  de telles églises en Arménie même et  en visiterons .
Belles découvertes en vue !


L'église de Germigny a été classée monument historique en 1839.
En 1843 on y découvrit sous un épais badigeon une mosaïque remarquable.
Elle est UNIQUE en FRANCE.

Elle a été restaurée dès 1846 ainsi que l'ensemble de l'édifice ( à partir de 1868).

Ainsi l'église de Germigny des Prés revendique sa juste place comme l'un des édifices les plus prestigieux de la Renaissance carolingienne. Ses mosaïques sont le plus beau témoignage de l'art carolingien issu des mosaïstes byzantins.
Contrairement au thème du Christ en gloire entouré du tétramorphe de nos absides romanes, la voûte absidiale de Germigny présente l'Arche d'ALLIANCE. Sa composition est centrée sur le coffre qui contient les Tables de la Loi en direction duquel toutes les mains se tendent.

On dit que Charlemagne ne tarit pas d'éloges à son sujet !!

Et pourquoi ce joyau de la renaissance carolingienne justement près d'Orléans?
A l'origine l'église de Germigny des Prés doit le jour à Théodulphe, évêque d'Orléans, poète, littérateur et ami de Charlemagne .
Celui-ci connaissait l'arrivée  à la fin du 4ème siècle en Gaule romaine de GREGOIRE, évêque de Grande Arménie, pèlerin évangélisateur qui rencontra St Martin de Tours...

Sur son chemin de retour en Arménie l'évangélisateur  a été l'hôte de l'évêque de GAP et continua à prêcher la Bonne Parole à TALLARD ( à 12 km de GAP) où une nouvelle chapelle venait d'être consacrée.
Il y mourut en 404 pendant une messe qu'il célébrait dans cette chapelle. 

II. TALLARD près de GAP, charmante cité médiévale,   son château ( classé) , son église....

Depuis 1931 l'église Saint Grégoire de TALLARD est classée monument historique pour son porche et vit au rythme des messes, des concerts d'orgues et des annuels pèlerinages arméniens.
Pourquoi ?

L'église actuelle Saint Grégoire de Tallard date de 1640.
Elle a été construite à l'emplacement même  de la chapelle utilisée par l'évêque Grégoire ( évoqué plus haut).
Son porche ouvragé ( voir photo ) est la seule partie  conservée de la chapelle originelle.
Grégoire, béatifié est devenu le Saint Patron de TALLARD.
Sa vie est relatée à travers 6 grands tableaux accrochés dans la nef centrale de l'église.

Depuis les années 1970 un pélerinage annuel ( 3ème dimanche de septembre) est organisé par les Arméniens de la région afin de garder vivace le souvenir de ce saint arménien qui a œuvré sur la terre de France.
TALLARD est un mot arménien.
Il signifie " espace de verdure".
Patrimoine français venu d'Orient, des idées de visites.

III. Le CENOTAPHE de LEON VI de LUSIGNAN  à la basilique de St Denis

Vieille famille de la noblesse française originaire du Poitou, les LUSIGNAN régnèrent sur l'Arménie au 14ème siècle ( influence des croisades). Le dernier roi de la dynastie fut LEON VI ( ou V selon d'autre source ).
Son règne connut des vicissitudes.
Prisonier puis délivré il put regagner la France en 1382 et mourut en 1393. Il fut enterré dans le couvent des Célestins mais son tombeau fut transféré à la basilique de St DENIS sous la Restauration.
Ainsi LEON VI de LUSIGNAN, dernier roi d'Arménie a son cénotaphe ( gisant), seul  étranger parmi les sépultures des rois de France !!
 

Mardi 31 Juillet 2018
Lu 135 fois