Villes classées " Cités de la Réforme" en Hongrie

Pour l'instant trois villes en Hongrie sont sur la liste des " Cités européennes de la Réforme", label initié par la CEPE
DEBRECEN , SARVAR et aussi SOPRON



DEBRECEN:
Lors du voyage 2005 de notre Association nous avons eu l'occasion de séjourner dans cette ville, la 2ème plus grande de Hongrie après Budapest. Nous avons pu bien la découvrir et mesurer qu'elle a avant tout été la capitale du protestantisme hongrois, d'où  son surnom  de " Rome calviniste".
Nous avions assisté à un petit concert sur les très réputées orgues de la
très grande église calviniste ( 3000 places, photo ci-dessus) et visité le non moins célèbre  "Collegium Reformatus" ( photos ci-dessous) fondé en 1538, actuellement musée. Nous y avons vu l'oratoire où fut proclamée en 1849 l'indépendance de la Hongrie  et admiré la fascinante bibliothèque riche de centaines de milliers de volumes.
Debrecen accueillit le 1er gouvernement antinazi en 1944, mais bon nombre de ses édifices furent détruits pendant la 2ème guerre mondiale. Aujourd'hui c'est une ville universitaire réputée.
Debrecen sur le net:  cliquer ici

 



Découvrons à présent SOPRON et SARVAR :
* SOPRON  est aujourd'hui en Hongrie parce que ses habitants l'ont voulu en 1921, après le traité de Trianon. Elle est souvent appelée " la petite Prague", pour sa vieille ville totalement préservée, son passé austro-hongrois  et son auréole touristique. Elle porte aussi le surnom  " Civitas fidelissima" car par référendum en 1921 ses habitants ont décidé que Sopron sera en Hongrie et non en Autriche ( à 6km actuellement de la ville ).
Réputé  entre autres : " le Evangelicum Templon" ( église luthérienne ) construit dès 1782/83 ( après l'Edit de Tolérance de 1781 ) mais dont la construction du  clocher ( visible !!!) ne fut autorisée qu'en 1863. Cette église  possède le plus grand orgue de Hongrie et peut contenir 3000 fidèles.   Visite virtuelle de Sopron: cliquer ici


* SARVAR:
Le symbole de SARVAR est son Château édifié par la célèbre famille de Nadasdy.

Actuellement Sarvar est une destination touristique prisée en Hongrie pour ses hôtels médicinaux et thermaux.

Grâce à son rôle exceptionnel au temps de la Réforme,  on appela Sarvar
" le Wittenberg hongrois".

En effet, sur les conseils de Philippe Melanchthon, Nadasdy fonda en 1534 une école à Sarvar dont il confia la direction à l'humaniste Janos Sylvester, élève de Melanchthon  et en 1537 une imprimerie. Le premier livre en hongrois jamais imprimé, la Grammatical Hungaralatina de Janos Sylvester( 1539) et la traduction du Nouveau Testament en hongrois de ce dernier ( 1541) y furent imprimés.
Le principal réformateur hongrois, Matyas Biro Devai fit ses études à Wittenberg. Il rédigea en 1538 le premier catéchisme en hongrois à Sarvar ( d'où  " le Wittenberg hongrois" ).
Matyas Biro Devai  meurt à 45 ans à Debrecen.

 N.B. Des instruments provenant de cette imprimerie historique  et conservés au Château seront exposés lors du jubilé de la Réforme en 2017.


 

Samedi 30 Janvier 2016
Lu 300 fois